FAQ

   

Le titre d’Ancien Chef de Clinique des Universités, donne accès au « secteur 2 - Honoraires Libres », lequel autorise à appliquer des COMPLÉMENTS D’HONORAIRES, en supplément du tarif fixé par l’assurance maladie.

 

Ces tarifs sont :

- AUCUN COMPLEMENT D’HONORAIRE n’est demandé pour les CHIRURGIES URGENTES.
- Un complément d’honoraire est appliqué aux consultations, explorations et actes chirurgicaux, en fonction de leur complexité, leur durée, les appareils utilisés et le personnel nécessaire à leur réalisation.

 

Certaines mutuelles prennent en charge ces compléments d’honoraires.
Ceci est parfaitement légal et fiscalement déclaré.

Un devis et une facture vous seront délivrés pour les actes chirurgicaux, systématiquement.

 

 

POURQUOI UN MEDECIN DEMANDE UN COMPLÉMENT D’HONORAIRES ?

 

Préalable 1 : 15 ans d’études après le BAC pour former un chirurgien 

 

6 Années de formation à la Médecine Générale,

la 1ere année est sanctionnée par un concours très sélectif (1 étudiant sur 10 passe en 2e année)

Le Concours de l’INTERNAT sanctionne la fin de la 6e année (1 admis sur 4).
Ceux qui sont reçus deviennent SPÉCIALISTES, les autres GÉNÉRALISTES.


+5 Années de formation de Spécialité (INTERNAT)

font suite aux 6 premières, notamment pour former un ophtalmologue non chirurgien !

 

+2 à 4     Années de « CHEF DE CLINIQUE » (CLINICAT)
terminent les 11 premières (2 internes sur 3 accèdent au CLINICAT).

C’est pendant ces années que l’on apprend intensément la chirurgie.

 

Préalable 2 : Tarifs des actes médicaux bloqués depuis 1990 par la Sécurité Sociale

 

Afin de lutter contre le « trou de la sécu », les gouvernements successifs ont depuis 25 ans interdit aux médecins de faire évoluer la cotation de leurs actes comme l’inflation le nécessitait.

Les tarifs des actes médicaux auraient dû être x3 en 25 ans, s'ils avaient suivi l'inflation, comme cela a été le cas pour le prix de nos appareils par exemple.

(Ne pas confondre la consultation du généraliste, régulièrement et très faiblement augmentée, et les actes de spécialistes totalement figés voire réduits).

 

Je vous encourage à visionner cette vidéo :
 

 

Préalable 3 :   La qualité a un coût !

Votre santé n’a pas de prix, mais elle a un coût que vous êtes seul à estimer.

 

Si vous êtes opposé aux dépassements d’honoraires, il est souhaitable que vous soyez soigné à l’hôpital public.   ( ► ATTENTION : Certains praticiens hospitaliers prennent des dépassements d’honoraires).

 

   fr
FRANCE:   Génératiste 25€   Spécialiste  28€ ....