Anatomie de l'oeil

 

Coupe Anatomique d'un Oeil normal :

 

 

 

Anatomie de la rétine normale :


La rétine est un tissu de neurones et de de cellules photo réceptrices, qui tapisse le fond de l’œil. C’est un tissu très fragile, qui ne se régénère pas.
C’est le récepteur des images (comme une parabole de TV), qui envoie les informations visuelles par le nerf optique (câble conducteur), jusqu’au cerveau occipital qui interprète les images (modem + écran TV).

La PAPILLE correspond à la tête du Nerf Optique. Les artères et veines rétiniennes cheminent le long du nerf optique et s’épanouissent autour de la papille.

LA MACULA correspond au centre de la rétine. Elle est située exactement dans l’axe optique, là où se projette l’image que vous regardez.
La macula est la zone la plus IMPORTANTE pour la vision.
Elle est richement pourvue de photorécepteurs, presque exclusivement des CÔNES. Elle est le siège de la discrimination visuelle fine.

 

Rétinographie couleur normale

 

OCT maculaire normal

 

 

La rétine repose sur l’ÉPITHÉLIUM PIGMENTAIRE, lequel sépare la RÉTINE de la CHOROÏDE plus en profondeur.
Lorsqu’un décollement de la rétine se forme, la rétine se sépare de l’épithélium pigmentaire.

 

L’OCT (Optical Coherent Tomography) est un appareil qui permet de visualiser la rétine « en coupe », afin d'étudier en détail les tissus intra- et sous rétiniens, ainsi que la surface rétinienne. On le compare souvent à un scanner de la rétine, mais il ne fonctionne pas comme le vrai scanner avec des Rayons X, mais avec des ULTRA-SONS.  Il est donc d'une totale inocuité, rapide, indolore et sans danger.

 

OCT d'un Décollement de Rétine

 

 

 

- LA VISION NORMALE :


Une bonne vision impose que les milieux intra-oculaires, traversés par la lumière, soient clairs (cornée, humeur aqueuse, cristallin, humeur vitrée).
Il faut également que la rétine, qui réceptionne l’image, soit en bon état de fonctionnement
et que le nerf optique qui véhicule l’information jusqu’au cerveau soit sain également.

 

 

Une image vue nette doit être focalisée parfaitement sur la rétine et la macula (centre de la rétine).
Quand on y voit net sans lunettes, on est dit « EMMÉTROPE ».
Quand on nécessite une correction optique pour améliorer sa vue, on est « AMÉTROPE ».

 

 

- LA MYOPIE :

 

Dans la MYOPIE, l’œil est TROP LONG et l’image est projetée par erreur EN AVANT de la rétine.

L’image perçue est floue et sans correction optique nous n’avons aucun moyen d’améliorer la netteté.
Les Myopes y voient très bien de près, mais c’est leur vision de loin qui est mauvaise.

On corrige la myopie par des VERRES CONCAVES. 
Les myopes sont souvent mieux corrigés par des lentilles de contact, que par des lunettes.

On distingue   les myopies légères            de 0 à -3 Dioptries
                          les myopies moyennes      de -3 à -8 Dioptries
                          les myopies fortes              de -8 à -20 Dioptries   
voire plus encore

Les myopies moyennes et surtout les myopies fortes, sont exposées à des complications ( d'autant plus précoces que la myopie est forte): cataracte, glaucome, décollement de rétine, maculopathie myopique.
Un myope moyen ou fort, doit être suivi TOUS LES ANS, à partir de 15 ans.

LE LASER correcteur de la myopie est applicable si la myopie est < -10 D environ, et entre 25 et 45 ans.
Au delà, de cette tranche d'âge ou de ce degré de myopie, la chirurgie par IMPLANT est souvent préférable.

 

 

 

- L'HYPERMÉTROPIE :         (ou HYPEROPIE)

 

Dans l’HYPERMÉTROPIE, c’est le contraire, l’œil est TROP COURT, et l’image est projetée par erreur EN ARRIÈRE de la rétine.
L’image perçue est floue, mais en forçant son ACCOMMODATION, on peut ramener l’image sur la rétine et ainsi faire la mise au point.
Mais cet effort n’est possible que chez les jeunes et si l’hypermétropie reste modérée. Une fatigue visuelle apparaît souvent avec le temps, induisant une "ASTHÉNOPIE ACCOMODATIVE". Celle-ci se traduit par des signes très diverses dont les plus fréquents sont : 
Maux de tête surtout en fin de journée, Lenteur à la mise au point, Yeux rouges, Larmoiement...

Les Hypermétropes y voient longtemps bien de loin, mais flou de près, assez jeune    (presbytie précoce).

On corrige l'hypermétropie par des VERRES CONVEXES.
Une correction par lentilles de contact et par laser est également possible.

Les complications des fortes hypermétropies sont rares comparées aux myopies, mais la principale est la CRISE DE GLAUCOME AIGU qui est une urgence. Elle survient surtout pour des hypermétropies > +3D, après 60 ans, le soir et plus fréquemment chez les femmes que chez les hommes



 

 

- L'ASTIGMATISME :
 

Dans l’ASTIGMATISME, le défaut de vision est ressenti autant de loin que de près.
Il est lié à une asymétrie de la sphère cornéenne : au lieu d’avoir une cornée sphérique comme un ballon de Football, elle ressemble plus à un ballon de Rugby.
L’image est projetée sur la rétine, mais toujours floue, que l’objet soit proche ou éloigné.

L’astigmatisme est en général, soit combiné à une myopie (ASTIGMATISME MYOPIQUE) soit à une hypermétropie (ASTIGMATISME HYPERMETROPIQUE).

On corrige l'astigmatisme par un VERRE CYLINDRIQUE.
Une correction par lentilles de contact et par laser est possible.

Il n'y a pas de complication spécifique à l'astigmatisme.

 

 


 

 

- LA PRESBYTIE :

 

LA PRESBYTIE est un trouble de la vision qui s’ajoute avec le temps aux précédentes amétropies, comme elle vient perturber aussi la vision des emmétropes.
TOUT LE MONDE EST ATTEINT DE PRESBYTIE AUTOUR DE 45 ANS.
Il faut éloigner le texte à lire en allongeant les bras. Elle est la conséquence de la perte du pouvoir d’accommodation, qui débute insidieusement dès la naissance, et se stabilise quand la perte est totale, vers 60 ans. Elle évolue de 0,50 à 2 Dioptries entre 45 et 50 ans, puis de 2 à 3 Dioptries entre 50 et 60 ans.

Toutes les anomalies de la vision sont corrigeables par des lunettes et/ou des lentilles.
Certaines peuvent être corrigées par laser.


TOUTES CES ANOMALIES DE VISION SONT CORRIGEABLES PAR UN IMPLANT INTRA-OCULAIRE, à partir de 55 ans, et de façon DÉFINITIVE (ZÉRO LUNETTES).

C’est la chirurgie PRELEX.
(+ d’explications dans les chapitres CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE  et  CATARACTE)