L'HÉMORRAGIE INTRA-VITRÉENNE

 

QU’EST-CE QU’UNE HÉMORRAGIE DU VITRÉ ?

 

Une Hémorragie du Vitré ou HEMORRAGIE INTRA-VITRÉENNE, est l’irruption subite de sang dans le vitré.

Elle résulte toujours de la rupture d’un ou plusieurs vaisseaux rétiniens.

 

 

QUI PEUT ÊTRE ATTEINT D’UNE HÉMORRAGIE INTRA-VITRÉENNE ?

 

  • RUPTURE D’UN VAISSEAU NORMAL (sain)
    La rupture est obligatoirement traumatique par :
    - traumatisme oculaire externe :
    un coup violent sur l’œil provoque l’arrachement de vaisseaux rétiniens et le saignement
    - traumatisme spontané par DÉCOLLEMENT DU VITRÉ (voir chapitre spécifique) :
    lors du détachement spontané du vitré de la rétine,
    certaines adhérences vitréo-vasculaires peuvent induire un arrachement vasculaire et un saignement, avec ou sans déchirure rétinienne associée.
    Les myopes forts, les personnes >50 ans, les gens sous anticoagulants sont plus particulièrement exposés.

     
  • RUPTURE D’UN VAISSEAU ANORMAL
    La rupture est souvent spontanée ou favorisée par une élévation de la Tension Artérielle.
    -
    Les NÉOVAISSEAUX pré-rétiniens ou plus rarement sous-rétiniens :
    Diabète, Occlusion veineuse rétinienne, DMLA, Myopie forte

    -
    Les MACRO-ANÉVRISMES et autres anomalies vasculaires :
    Rétinopathie hypertensive (HTA)…


     
  • EN RÉSUMÉ
    Les hémorragies spontanées du vitré sont le plus fréquemment dues à :
    -
    UN DÉCOLLEMENT DU VITRÉ    (tout le monde et surtout les myopes)
    -
    UNE RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE   (diabétiques mal équilibrés)
    -
    UNE OCCLUSION VEINEUSE RÉTINIENNE   (patient souvent hypertendu)
    -
    UNE DMLA HUMIDE
    - UN MACROANÉVRISME RÉTINIEN ( souvent hypertension artérielle)

    Il existe de nombreuses autres causes plus rares.

    Les traitements anticoagulants favorisent grandement ces hémorragies.

     

 

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE L’HÉMORRAGIE DU VITRÉ ?

 

- BAISSE D’ACUITÉ VISUELLE SUBITE, d’une minute à l’autre

- AUCUNE DOULEUR.    OEIL EXTÉRIEUREMENT NORMAL.

- VOILE HETEROGENE plus ou moins opaque (de quelques filaments volants à la perte totale de la vue, selon l’importance de l’hémorragie).
Le saignement intraoculaire est classiquement décrit comme «
UNE PLUIE DE SUIE »

Au fil des semaines, une partie du sang se résorbe,
mais
ce qui persiste après 2 mois ne se résorbera pas spontanément.

 

 

QUELS EXAMENS VOUS SERONT RÉALISÉS ?

 

- Un FOND D’ŒIL, après dilatation pupillaire, permettra d’évaluer la densité de l’hémorragie et parfois de visualiser la rétine si elle est accessible.

- Une ECHOGRAPHIE OCULAIRE, est le seul examen qui permet d’estimer à travers l’opacité, si la rétine est collée ou décollée. L’état de la rétine est déterminant sur la conduite à tenir.

 

 

QUEL EST LE TRAITEMENT D’UNE HÉMORRAGIE DU VITRÉ ?

 

Il dépendra de l’état de la rétine, de la densité de l’hémorragie et du contexte pathologique.
 

- SI LA RÉTINE EST DÉCOLLÉE il y a URGENCE à opérer de VITRECTOMIE pour extraire l’hémorragie et recoller la rétine.

- SI LA RÉTINE N’EST PAS DÉCOLLLÉE on peut se contenter de surveiller et attendre la résorption spontanée si l’hémorragie est modérée.

 

- SI L’HÉMORRAGIE EST TOTALE, il n’y a aucune chance que celle ci se résorbe correctement et
la
VITRECTOMIE sera effectuée, mais sans urgence si l’échographie confirme régulièrement l’absence de décollement de rétine

 

- SELON LE CONTEXTE PATHOLOGIQUE, comme chez un diabétique, la vitrectomie sera très souvent nécessaire, selon un degré d’urgence variable.

 

Même dans le cas d’hémorragie sans gravité, celle-ci est régulièrement responsable de résidus de CORPS FLOTTANTS DÉFINITIFS, qui peuvent se révéler très gênants et nécessiter une VITRECTOMIE secondaire de « nettoyage ». (voir chapitre MOUCHES VOLANTES).

 

 

COMMENT SE DÉROULE UNE VITRECTOMIE ?

 

Comme pour toute opération, une CONSULTATION PRE-ANESTHESIE doit être effectuée entre 2 mois et 3 jours avant l’opération.

 

PROCÉDURE :

L’intervention se déroule dans un bloc opératoire spécialisé en chirurgie de la rétine, sous microscope. On réalise 3 orifices de 0.6mm de diamètre dans le blanc de l’œil (sclère).
Après avoir
aspiré le « corps vitré » et l’hémorragie qu’il contient (VITRECTOMIE),
on découvre et
on inspecte l’état de la rétine. On traite par laser les lésions hémorragiques rétiniennes, puis on réalise fréquemment un CERCLAGE LASER PERIPHERIQUE PREVENTIF.

Cette microchirurgie dure environ 30 minutes, voire plus si l’on découvre l’existence d’un décollement de la rétine ou de lésions rétiniennes hémorragiques nécessitant un traitement spécifique.
Il n’y a aucune suture. Il n’y a généralement pas de gaz injecté dans l’œil, sauf exception.

 

Si une cataracte existe lors du diagnostic, elle peut gêner l’opération rétinienne, et une CHIRURGIE COMBINÉE (CATARACTE + VITRECTOMIE) peut être proposée et réalisée simultanément.

 

 

L’opération est effectuée sous ANESTHESIE LOCALE associée à un décontractant, dans la majorité des cas. Une anesthésie générale peut rarement être proposée (myopie forte, cas particuliers…).
Il est indispensable d’être A JEUN durant les 6 heures qui précèdent l’intervention. L’anesthésiste, lors de la consultation pré-anesthésie, vous indiquera quels traitements vous serez autorisé à prendre pendant cette période de 6 heures.

IL N’EST PAS NECESSAIRE DE STOPPER SON TRAITEMENT ANTI-COAGULANT (SINTROM® PREVISCAN® COUMADINE®…) NI FLUIDIFIANT (KARDEGIC® PLAVIX® PRADAXA® ELIQUIS®…)

 

 

QUELLES CONSIGNES POST-OPERATOIRES RESPECTER ?

 

INSTILLER LES COLLYRES PRESCRITS en respectant scrupuleusement la prescription.
 

BOIRE ABONDAMENT  1 à 2 litres d'eau par jour, afin d'accélérer le renouvellement liquidien intraoculaire
 

MAITRISEZ VOTRE TENSION ARTÉRIELLE et votre glycémie (si vous êtes diabétique)

VOUS POUVEZ VOUS DOUCHER et vous laver les cheveux, en fermant bien l’œil opéré pendant la toilette. Il faut instiller vos collyres en sortant de la douche.
Il est interdit de mettre la tête sous l’eau (baignoire, piscine ou mer…) pendant 3 semaines (risque infectieux).

 

IL N’Y A PAS DE POSITION PARTICULIÈRE A CONSERVER, sauf s’il a été procédé à une injection de gaz, ce qui est rare et vous sera alors expliqué.

 

 

QUELLES CONSIGNES POST-OPERATOIRES RESPECTER ?

 

INSTILLER LES COLLYRES PRESCRITS en respectant scrupuleusement la prescription.
 

BOIRE ABONDAMENT  1 à 2 litres d'eau par jour, afin d'accélérer le renouvellement liquidien intraoculaire
 

MAITRISEZ VOTRE TENSION ARTÉRIELLE et votre glycémie (si vous êtes diabétique)

VOUS POUVEZ VOUS DOUCHER et vous laver les cheveux, en fermant bien l’œil opéré pendant la toilette. Il faut instiller vos collyres en sortant de la douche.
Il est interdit de mettre la tête sous l’eau (baignoire, piscine ou mer…) pendant 3 semaines (risque infectieux).

 

IL N’Y A PAS DE POSITION PARTICULIÈRE A CONSERVER, sauf s’il a été procédé à une injection de gaz, ce qui est rare et vous sera alors expliqué.

 

 

LA GUÉRISON ET LA RÉCUPERATION VISUELLE ?

 

Pendant une semaine environ la vision peut-être encore trouble, puis elle s’améliore rapidement au cours du premier mois.
Il est conseillé de BOIRE ABONDAMENT (1,5 litres d’eau/jour) pour accélérer le renouvellement liquidien intraoculaire.

Si votre macula était saine avant l'hémorragie, vous avez de fortes chances de récupérer une excellente vision.

Si vous n’aviez pas été opéré de cataracte avant l’opération de VITRECTOMIE, ou si vous n’avez pas été opéré simultanément à la VITRECTOMIE, attendez-vous à ce que la cataracte se développe dans les 6 à 36 mois après la chirurgie.

 

 

QUESTIONS FRÉQUENTES :

 

EST-CE QUE CA FAIT MAL ?   NON
Ni pendant, ni après l’opération. Les opérés se plaignent généralement d’une simple sensation de « grain de sable ». Tout au plus un simple antalgique comme le PARACETAMOL suffit à soulager l’inconfort des 48 premières heures.

 

EST-CE NORMAL SI JE N’Y VOIS PAS ?   NON sauf si…
Si du gaz a été injecté en fin d’intervention, la vision est réduite à la perception de la lumière, des formes et silhouettes, et de quelques couleurs. La vision se rétablit progressivement au fur et à mesure de la résorption du gaz, d’abord dans le champ visuel supérieur puis vers le bas.

 

EST-CE NORMAL SI JE VOIS UNE ZONE D’OMBRE APPARAITRE DANS MON CHAMP VISUEL?   NON
Cette situation est très rare, mais elle peut correspondre à un décollement de rétine secondaire. Il est important d’en avertir votre chirurgien rapidement.

 

QUAND POURRAI-JE……. ?

- Me doucher ? ...........................................LE LENDEMAIN de l’opération
- Me laver les cheveux ? ............................48 H après l’opération
- Me maquiller ? ..........................................7 JOURS
- Me frotter les yeux ? .................................7 JOURS sans exagération
- Me baigner en piscine ou en mer ? ..........3 SEMAINES
- Prendre l’avion ? ......................................48H si impératif !!      un suivi de 15 jours est raisonnable
- Monter à la montagne > 1000m ? ............24 H en l’absence d’injection de gaz
- Reprendre le sport ? .................................1 MOIS (sauf vélo d’appartement 1 semaine)
- Arrêter mes collyres ? ...............................1 MOIS
- Reprendre mes collyres antérieurs? .........LE LENDEMAIN

 

 

QUELS SONT LES SYMPTÔMES INQUIETANTS ?

 

- ŒIL DOULOUREUX surtout si la douleur est croissante et pulsatile
-
ŒIL DE PLUS EN PLUS ROUGE surtout s’il est aussi douloureux
-
DÉGRADATION DE LA VISION APRÈS UNE PHASE D’AMÉLIORATION
- SÉCRÉTIONS PURULENTES CROISSANTES


SI UN OU PLUSIEURS DE CES SIGNES APPARAISSENT, CONTACTEZ- NOUS !

Pour d’autres renseignements sur le sujet, téléchargez la fiche de CONSENTEMENT éditée par la SOCIÉTÉ FRANÇAISE D’OPHTALMOLOGIE.
Il est indispensable de la LIRE avant l’opération, et la remettre au chirurgien SIGNÉE :

FICHE SFO - VITRECTOMIE